Préparer un enfant pour un baptême



Il y a des événements dans la vie qui mérite d’offrir un bijou à propos. Si vous avez fait le choix de baptiser votre fils ou votre fille et que vous refusez la traditionnelle médaille autour de son cou, pourquoi ne pas mettre une boucle à l’oreille à votre enfant ? Outre la douleur éphémère du perçage, le plaisir esthétique sera sans limite de temps et il aura le choix quant à la diversité de boucles d’oreilles qui existe.

Pas de baptême sans bijou

Un baptême est toujours une fête, quel que soit l’âge de l’enfant, l’ampleur de la cérémonie ou la force prêtée à cette coutume. Et, la tradition suggère de préparer au mieux l’enfant à son baptême. Un bijou à l’oreille supposera votre implication à inviter votre enfant dans sa nouvelle famille, votre communauté ou celle qu’il décide, par sa maturité, de rejoindre. N’ayez aucune crainte, un enfant sent à peine la douleur du perçage et aura pour la vie, les oreilles percées.

Pour un garçon, évidemment, une seule boucle d’oreille suffira à l’enfant pour célébrer son entrée dans la maison sacrée. Une petite fille sera sûrement fière de pouvoir porter et reporter sa paire de bijoux au-delà de ce jour. Dans tous les cas, anticipez vos souhaits et votre achat afin de préparer l’enfant au port de sa boucle d’oreille. Pour le perçage, il existe 2 techniques la technique à l’aiguille et celle au pistolet muni d’un poinçon, bien sûr, mieux vaut effectuer le perçage de votre enfant dans des enseignes ayant pignon sur rue en étant sûr de l’hygiène de l’entité. Pour l’aiguille, c’est la technique qui est la plus recommandée, même par les autorités.

Quelques conseils pour choisir sa paire

Concernant le choix de la paire idéale pour faire plaisir à votre enfant et pour être en accord avec la sobriété recommandée dans un baptême, songez à offrir à votre enfant des boucles d’oreilles discrètes, classiques et intemporelles. Les puces en or ou les perles sont a priori les plus recommandées pour répondre à une telle cérémonie. Elles auront le mérite de survivre au jour J et de se porter en toutes circonstances et avec tous les habits.

Les bijoux trop voyants, les boucles pendantes ou les créoles auront un rendement minimal dans ce contexte précis et risqueraient d’attirer vers vous regards et médisances. Un bijou doit être en harmonie avec les lieux, les circonstances et l’ensemble de l’événement choisi pour le porter. À moins que vous ayez une idée différente du port des accessoires et il va de soi que vous avez le choix.

boucles oreilles

Un bijou doit être en harmonie avec les lieux, les circonstances et l’ensemble de l’événement choisi pour le porter

Un dernier conseil : prévoyez de faire percer les oreilles de votre enfant quelques semaines avant le baptême pour être certaine qu’il pourra porter ses boucles dans les meilleures conditions à son baptême, car dans un premier temps tout de suite après le perçage, l’enfant doit porter des boucles d’oreilles médicales voire une prothèse qui doit permettre une cicatrisation hygiénique qui devra suivre un rituel de nettoyage précis ( antiseptique, sérum physiologique…).

Auteur: Cécile

Je vous fais partager mon quotidien et ce n'est pas un long fleuve tranquille !

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherche personnalisée